Je suis une personne heureuse

Accueil / Livres / Je suis une personne heureuse

mon secret…

C’est un défi énorme que d’aimer dans un pays qui traverse un temps de guerre. C’est un défi que de regarder quelqu’un qui nous a fait souffrir, celui que nous accusons à tort ou à raison, peu importe. Nous ne jugeons personne car tous les hommes sont coupables. Qui est digne de lancer une pierre à quelqu’un ? Qui n’a jamais triché ? J’ai triché une fois à l’école. J’ai surpris le mensonge dans ma vie et je me suis dit, « Quand je surprends un menteur, suis-je digne de lui lancer la pierre ? » J’ai senti dans mon cœur le désir que certaines personnes perdent la vie. Je me suis freiné à cause de ma foi. Et qu’en sera-t-il de ceux qui n’ont pas les limites prescrites par la Parole de Dieu ? Est-ce que je suis meilleur qu’eux parce qu’ils sont passés à l’acte ? Si je n’étais pas chrétien, n’aurais-je pas tué ? Alors je me suis dit, suis-je digne de lancer la pierre ? J’ai vu du favoritisme quelques fois dans mes attitudes. C’était peut-être moins amplifié que chez d’autres personnes, mais Jésus n’a pas dit, « Que ceux qui n’ont pas commis l’adultère soient les premiers à lancer la pierre ! » Nous comparons les péchés et nous disons que l’adultère est grave mais que le mensonge n’est pas grand-chose. NON ! Jésus a dit, « Que celui qui n’a jamais péché…. » Qui sommes-nous pour juger les autres ? Je suppose que si tous ces hommes étaient en colère, c’est parce que l’adultère est considéré comme un péché trop.