NE JUSTIFIE PAS L’INJUSTIFIABLE ET RENVERSE LES FORTERESSES

NE JUSTIFIE PAS L’INJUSTIFIABLE ET RENVERSE LES FORTERESSES

Bonjour Bien-aimé(e),

Mon exhortation de ce jour a pour but de te pousser à la ‘’révolte’’. Ne sois surtout pas surpris(e) car je vais t’expliquer. Bon nombre de chrétiens n’expérimentent pas la main de Dieu à cause des raisonnements ou encore de leur système de pensées. Ces raisonnements sont si ancrés en eux qu’ils finissent par s’ériger comme des forteresses et les forcent à justifier certains échecs au point de s’y accommoder. Ils finissent ainsi par accepter que certains péchés demeurent en eux, que certaines maladies persistent, que certaines situations opiniâtres perdurent dans leur vie.

« Je me suis mis en colère pour telle raison. C’est normal que je lui parle mal et que je lui dise deux mots pour le remettre à sa place », disent certains pour justifier leur manque de maîtrise de soi. Ils expliquent par A+B la raison pour laquelle ils pensent ainsi et leur logique semble tenir, humainement parlant. Mais elle est contraire à la Parole de Dieu (Ephésiens 4 :26, Colossiens 4 :6) ! « Cela fait cinq ans que je souffre de cette maladie et c’est Dieu qui me l’a envoyée pour m’éprouver et m’enseigner », disent d’autres. Il est pourtant écrit que « …par les meurtrissures de Christ, nous avons été guéris » (1 Pierre 2 :24). La maladie est illégale dans ton corps ! De la même manière, Exode 20 :14 prescrit que « tu ne commettras point d’adultère ».  Malheureusement, nous entendons encore des phrases telles que : « Ma femme et moi, nous ne nous entendons plus et je suis tombé amoureux d’une autre » ; « Il est marié, mais je l’aime et je n’y peux rien ». Et que dire de : « Avec tout ce que je vis, c’est normal que je déprime et que je sois amer » (Hébreux 12 :15) ; « Je ne peux pas lui pardonner après le mal qu’il m’a fait », contrairement à Colossiens 3 :13… L’espace me manquerait pour citer les nombreuses hérésies qu’on entend çà et là.

Derrière ce type de pensées ou de raisonnements, érigé(e)s en forteresses, se cachent de mauvais esprits qui apportent leurs lots de maux opiniâtres (la maladie, le célibat chronique, la pauvreté, le chômage, la stérilité, l’addiction à de mauvaises choses, etc.). Ils résistent aux innombrables séances de combat spirituel et de délivrance. Ces chrétiens utilisent leur langue pour justifier l’injustifiable et par leurs propres bouches, détruisent ce que Dieu a commencé à bâtir dans leur vie. La mort et la vie ne sont-elles pas au pouvoir de la langue, comme le stipule la Parole de Dieu (Proverbes 18 :21) ? Lorsque ces raisonnements deviennent des forteresses et s’installent dans ta vie, tu deviens insensible à la Parole de Dieu et aux promesses du Père céleste. Tu penses alors que certaines parties de la Bible concernent ton prochain et non toi !

Pour que ça change, les forteresses (composées de raisonnements, d’explications, de justifications de l’injustifiable) de tes pensées doivent être déracinées afin que tu changes ta perception des choses et que tu expérimentes le miraculeux, la délivrance, la guérison, la puissance de Dieu ! « Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles ; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses. Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ », est-il écrit dans 1 Corinthiens 10 :4-5. Oui, Bien-aimé(e), tes raisonnements s’élèvent contre la connaissance de Dieu, c’est-à-dire, contre la révélation du Seigneur dans ta vie, cette révélation qui aurait dû produire en toi la foi et te faire voir la gloire de Dieu ! Il faut absolument que ça change !

« Mais Jésus, se retournant, dit à Pierre : arrière de moi, Satan ! Tu m’es en scandale ; car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes », est-il écrit dans Matthieu 16 :23. Oui, révèle-t-Il à travers ce passage, plusieurs esprits mauvais se cachent derrière ces raisonnements devenus des forteresses dans ta vie.

Il faut que ça cesse ! Sois violent(e) (Matthieu 11 :12) ! Révolte-toi contre les mauvais résultats que tu expérimentes ou les mauvais fruits que tu portes dans ta vie !  Ne t’y accommode surtout pas, ne les justifie pas ! Ne donne aucune raison valable au célibat, à la pauvreté, à la maladie, à la colère, à ce péché persistant, à l’amertume, etc. Rejette ces raisonnements, renverse les forteresses ! Le nom de Jésus est plus haut que toute hauteur ; chasse ces esprits mauvais qui se cachent derrière les maux que tu vis.  Approprie-toi des puissantes promesses de la Bible, proclame la vérité de la Parole de Dieu ! C’est alors que tu verras le Fils, le Seigneur Jésus t’affranchir et tu seras réellement libre (Jean 8 :36) !

Que Dieu te bénisse !

Leave a Reply

Your email address will not be published.

12 − six =