7 octobre 2018

La prière qui produit la surabondance #8

La prière qui produit la surabondance #8

La phase un nous emmène dans l’atmosphère de la pensée de Dieu.
la phase deux met l’accent sur l’identité de celui qui prie.

Ça fait une grande différence d’appeler Dieu Papa plutôt que Éternel ou tout les autres noms que nous lui donnons.
Dieu est notre Père.
Il ne faut pas seulement le dire, il faut aussi et surtout le penser.
Par respect quelqu’un peut t’appeler papa mais il est conscient qu’il n’est pas le propriétaire de tes biens.
Ne sont fils de Dieu que ceux qui ont donnés leur vie à Christ, qui ont reçus la parole de Dieu dans leur cœur et qui acceptent les paroles du Père. Jean 8.30
C’est de la responsabilité d’un père de s’occuper des éléments de base de son fils. Il y a des chrétiens qui sont des fils mais ils ne vivent pas selon les standards divins, soit Dieu n’est pas ton père, soit tu n’en as pas conscience.
Tu peux passer par des temps d’épreuves, c’est l’école de Dieu mais tu ne peux pas vivre cela tout le temps.

Il y a sur la terre des gens qui ne sont pas censées vivre les mêmes problèmes que les autres humains. Psaumes 82.6
Ils se comportent comme des esclaves alors que leur père est le Roi. Luc 15.11-32
Certains chrétiens jeûnent et prient pour avoir ce qui est à eux.
Satan réussi a vous faire douter de votre identité quand il vous fait accepter que vous devez mériter d’être enfant de Dieu. Nous sommes enfants de Dieu parce que nous avons cru en Dieu.
Quand quelqu’un doit essayé de tout faire pour prouver son identité, ça veut dire qu’il n’en est pas convaincu. Et ne pas réaliser qui nous sommes en Christ rend vulnérable aux démons.

Un fils travaille pour apprendre à gérer son héritage, un serviteur travaille pour mériter son poste.
Un fils manifeste l’amour, suit la parole de Dieu. Il ne fait pas cela pour aller au ciel, il le fait parce qu’il est déjà au ciel. Un fils doit se comporter de sorte à préserver le nom de la famille.

Tu es cohéritier avec Christ, tu es fils de Dieu, mange les veaux gras.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

dix-neuf − quatorze =