Sois une source de bénédiction: développe « le réflexe de l’autre » !

Sois une source de bénédiction: développe « le réflexe de l’autre » !

Bonjour [user:firstname | default:Bien aimé(e)],

Aujourd’hui, je voudrais t’exhorter sur la nécessité de développer le réflexe d’aider ton prochain. Dans ta marche avec le Seigneur Jésus, traverses-tu actuellement un désert ? Es-tu confronté(e) à la privation d’un besoin essentiel tel la paix, l’enfantement, le mariage, l’emploi, la santé, etc. ? Si c’est le cas, sache que ce que Dieu prévoit de te donner pour étancher ta soif en de telles circonstances,  ce n’est pas un point d’eau pour te désaltérer, toi et tes proches ; mais des fleuves d’eau vive qui feront de toi une source de bénédiction pour plusieurs (Jean 7 :38). Pour y parvenir, il est indispensable que tu abandonnes tes ambitions égoïstes, et que tu développes le réflexe de penser à autrui. C’est important que tu fasses preuve de compassion envers les autres et que tu sois la personne qui réponde à leurs besoins.

«Permettez qu’on apporte un peu d’eau, pour vous laver les pieds et reposez-vous sous cet arbre » : ce texte de Genèse 18 :4 cite Abraham qui a offert son hospitalité à trois voyageurs qui passaient à proximité de sa maison. Il a posé cet acte fort alors qu’il était privé d’un besoin essentiel dans son foyer : il n’avait pas d’enfant. Il aurait pu s’apitoyer sur son sort, laisser l’amertume et la tristesse le gagner, mais il a plutôt choisi d’offrir à ces personnes le gîte et le couvert. Ce geste a été l’élément déclencheur de son miracle : quelques mois plus tard, il engendra un fils, Isaac, et devint par la suite le père d’une multitude de nations (Genèse 21:1-2).

Pour mettre fin à la stérilité, Anne n’a pas pensé à son foyer uniquement.  Elle  a fait un vœu à Dieu : celui d’offrir le fils que Dieu lui donnerait pour le service dans Sa maison. En retour, le Seigneur lui accorda non seulement Samuel qui fut une grande source de bénédiction pour Israël mais cinq autres enfants. (1 Samuel 1 ;11, 20 ; 2 :21).

Lorsque la femme samaritaine, assoiffée de mariage, s’est rendue au puits pour y chercher de l’eau et y a rencontré le Seigneur Jésus, elle n’a pas voulu garder cette bonne nouvelle pour elle seule.  Elle a plutôt laissé sa cruche pour aller annoncer la bonne nouvelle aux habitants de la contrée, devenant ainsi une source de bénédiction pour le salut de plusieurs (Jean 4 :28-30).

Bien-aimé(e), tant que tu resteras centré(e) sur ta propre personne, sur tes propres besoins afin d’étancher ta propre soif, tu ne pourras pas manifester les fleuves d’eau vive que Dieu a prévus pour toi. Aie le réflexe de l’autre et ne sois pas égoïste. Développe plutôt l’amour et la compassion afin d’apporter une solution aux besoins des autres. C’est alors que tu déclencheras ton miracle et seras ainsi, par ricochet, une source de bénédiction pour plusieurs !

Que Dieu te bénisse [user:firstname | default:Bien aimé(e)]

Pasteur Mohammed

 Mes passages bibliques
 Hébreux 13:1-2

« Persévérez dans l’amour  fraternel. 

N’oubliez pas l’hospitalité; car, en l’exerçant, quelques-uns ont logé des anges, sans le savoir ».

         Galates 6:9-10

« Ne nous lassons pas de faire le bien; car nous moissonnerons au temps convenable, si nous ne nous relâchons pas. Ainsi donc, pendant que nous en avons l’occasion, pratiquons le bien envers tous, et surtout envers les frères en la foi ».

             Jean 7:38

« Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Ecriture ».

       Jean 4:28-30

«Alors la femme, ayant laissé sa cruche, s’en alla dans la ville, et dit aux gens: Venez voir un Homme qui m’a dit tout ce que j’ai fait; ne serait-ce point le Christ? Ils sortirent de la ville, et ils vinrent vers Lui.…».  

     1 Samuel 1:11; 2:21

« Elle fit un voeu, en disant: (…)  si tu donnes à ta servante un enfant mâle, je le consacrerai à l’Éternel pour tous les jours de sa vie, et le rasoir ne passera point sur sa tête  (…) Lorsque l’Éternel eut visité Anne, elle devint enceinte, et elle enfanta trois fils et deux filles. Et le jeune Samuel grandissait auprès de l’Éternel».      

Tu as été touché (e) par un message particulier de la PVS ? As-tu une expérience particulière à partager à ce sujet ? Clique ici et raconte-nous brièvement ton témoignage.

  

Leave a Reply

Your email address will not be published.

8 − 7 =