TU AS ÉTÉ RACHETÉ(E) ET LIBÉRÉ(E) DE L’ESCLAVAGE !

TU AS ÉTÉ RACHETÉ(E) ET LIBÉRÉ(E) DE L’ESCLAVAGE !

Bonjour [subscriber:firstname | default:Bien aimé·e],

Mon exhortation de ce jour vise à te faire réaliser le prix que le Seigneur Jésus a payé pour ton rachat à la croix de Golgotha.  Dans 1 Corinthiens 6 :20, la Parole de Dieu déclare : « Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu »

Le mot rachat suppose qu’un premier achat a initialement eu lieu et ce mot fait penser à un commerce. Ce commerce, Apocalypse 18 : 11-13 en fait allusion. Dans la cargaison des marchands terrestres, la Bible cite les corps et les âmes d’êtres humains. Oui, l’homme a été vendu en esclavage, depuis le jardin d’Eden, à l’ennemi Satan qui, avec ses acolytes, en ont fait ce qu’ils voulaient, durant des générations; faisant de l’humain un esclave dans différents domaines de la vie : esclave du péché, de la maladie, de la pauvreté, de la stérilité, du blocage, etc. Gloire soit rendue au Seigneur Jésus car, pour le salut de l’humanité et pour le rachat des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple et de toute nation (Apocalypse 5 :9 ; Psaumes 107 :2), il n’a pas fallu utiliser des choses périssables telles que l’or ou l’argent. Toi et moi avons été rachetés « de la vaine manière de vivre héritée de nos pères » par le sang précieux de Christ (1 Pierre 1 :18-19) ! Nous avons été également rachetés de la malédiction de la loi (Galates 3 :13) ; rachetés de toute iniquité (Tite 2 :14), etc.

« Vous avez été rachetés à un grand prix ; ne devenez pas esclaves des hommes », dit le Seigneur dans 1 Corinthiens 7 :23. Ne te laisse pas berner par qui ce soit, qui te dit qu’il te faut donner tel montant en offrande pour ton rachat ou encore qu’il te faut jeûner tel nombre de jours pour être justifié(e), qu’il te faut tuer un animal afin d’obtenir la délivrance. Ne te laisse pas tromper par les faux prophètes, les faux docteurs (2 Pierre 2 :1), les faux frères. Ne perds pas la liberté chèrement acquise par Christ à la croix.  Résiste à leurs exigences qui te font douter du rachat dont tu as été l’objet (Galates 2 :4-5). Tu peux faire des offrandes pour rendre grâce au Seigneur et non pour ton rachat ; tu peux jeûner pour chercher la face de Dieu et non pour ton rachat !

Oui, sache, Bien-aimé(e), que le Seigneur Jésus-Christ a payé le prix fort pour que tu possèdes ton héritage. En ce temps de fin d’année, crois fermement en l’œuvre de Christ pour ta vie. Tu as été racheté(e) à un grand prix.  Glorifie donc ton Seigneur, élève-Le, considère qu’Il est au-dessus de cette situation opiniâtre que tu connais, comme je te le disais dans mon exhortation de la semaine dernière. Parce que Christ a payé ce grand prix pour toi, tu es en droit de posséder l’héritage glorieux qu’Il te réserve ! Crois en cette parole, proclame-la haut et fort face à l’adversité et tu verras la gloire de Dieu !

Que Dieu te bénisse !

Leave a Reply

Your email address will not be published.

neuf + vingt =